Make your own free website on Tripod.com
RNA binding proteins-sexe
Home
résumé
Elliot article2004
2D
reproduction
Déterminisme Sexuel
hnRNPG
sRNA
definition general
Projet
Hela
résumé

pour german workshop

Approche protéomique du rôle de la protéine HnRNPG/RBMX dans la régulation génique

 

 

Les complexes ribonucléoprotéiques jouent un rôle primordial dans la régulation de l’expression des gènes. Le projet consiste à  effectuer une étude comparative des interactions ARN/protéines en prenant comme modèle la protéine hnRNPG qui appartient à la famille RBMX/ RBMY dont les différents membres ont acquis des fonctions différentes au cours de l’évolution.

 

HnRNPG/RBMX(RNA-Binding Motif, linked to the X chromosome) est une glycoprotéine  appartenant  à la grande famille des hnRNPs, (ribonucléoprotéineshétérogènes) qui jouent de multiples rôles dans la régulation post-transcriptionelle. Le gène (RBMX) codant pour cette protéine a été localisé sur le chromosome X chez l’homme et la souris. HnRNPG/RBMX fait partie de la famille RBMX/RBMY qui comprend  le gène RBMY (RNA-Binding Motif, linked to the Y chromosome) localisé sur le chromosome Y ; le gène HNRPG-T , localisé sur le chromosome 11p15 et plusieurs gènes RBMXLs (RBMX like-sequences)  qui sont localisés sur les chromosomes 1, 6p12 et 9p13 . Cette famille constitue un modèle pour l ‘étude de l’évolution des gènes liés aux chromosomes sexuels. Ces gènes se seraient différenciés et évolués séparément. RBMY et HNRPG-T ont acquis une fonction spécifique à la reproduction et à la fertilité mâle alors que le rôle de RBMX et de RBMXLs reste à préciser. Etant donné que les protéines conceptuelles de RBMXLs présentent  92-96% d’identité avec HnRNPG/RBMX, les analyses classiques par hybridation in situ et par immunolocalisation  ne permettent pas de distinguer ces différentes protéines entre elles et ne permettent donc pas d’attribuer à une protéine  particulière, un rôle précis. C’est pourquoi, nous avons développé une approche protéomique (Electrophorèse bidimensionnelle couplée à la technique de « northernblot », à l’immunodétection et à la spectrométrie de masse ) qui nous a permis de mettre en évidence, dans les extraits nucléaires des cellules HeLa, plusieurs spots protéiques correspondant à HnRNPG/RBMX et/ou à RBMXLS. Ces spots présentent une activité différentielle de liaison à l’ARN, liée à des modifications post-traductionnelles de la protéine (phosphorylation, glycosylation..). Cette activité différentielle de liaison à l’ARN reflète donc une fonction différente que peuvent jouer ces différentes protéines dans la régulation de l’expression des gènes. Ces protéines sont en cours d’identification  par spectrométrie de masse de type LC-MS-MS.

 

Objectif du stage

 

Le ou les domaines protéiques de hnRNPG/RBMX qui interagissent avec ARNWEc seront définis. Pour cela, l’étude de la liaison à l’ ARNWEc. de  la protéine entière ou tronquée de plusieurs de ses domaines sera effectuée par « Northwestern blot ». Ces protéines seront exprimées à partir de cDNA correspondant à la protéine humaine, entière ou tronquée de plusieurs de ses domaines

Afin de déterminer si l’activité de liaison de hnRNPG/RBMX à l’ARN est la même quel que soit le type cellulaire considéré, une analyse en « Northwesternblot » sera effectuée en utilisant des protéines nucléaires extraites à partir de tissus gonadiques ou somatiques de souri. En fonction des résultats obtenus, les déterminants de cette spécificité seront caractérisés en analysant les modifications post-traductionnelles (glycosylation, phosphorylation, méthylation) par des colorations spécifiques et par spectrométrie de masse de type LC-MS-MS.

,